Calculette crédit immobilier
Calculette mathématique
Capital emprunté
Taux d'intérêts (annuel proportionnel) en %
Durée en années
   

Crédit logement

Très souvent pour devenir propriétaire de logement, vous êtes amené à contracter auprès d’un établissement bancaire ou d’une société spécialisée de crédit un prêt. Un tel crédit qui va servir à financer la construction d’une nouvelle maison, l’achat ou la rénovation est appelée crédit logement. On emploie également le terme crédit immobilier pour désigner une telle opération qui permet de trouver les fonds pour financer tous gros travaux de son logement ou un achat immobilier. Comment fonctionne ce type d’emprunt? Comment faire pour emprunter au meilleur taux? Telles sont quelques unes des questions auxquelles cet article tentera de donner une réponse.

Le principe de fonctionnement du crédit logement

Comme mentionné en introduction, ce type de crédit se conclut entre une banque ou un organisme financier spécialisé et le demandeur. La détermination du montant qu’il est possible d’emprunter va dépendre de certains facteurs. Il s’agit notamment de l’importance et de la nature du projet présenté par le demandeur, de sa capacité d’endettement et du montant de l’apport personnel. En effet, dans ce genre d’opération, les organismes prêteurs exigent dans la majorité des cas un apport personnel. Et c’est en considération de cet élément et des autres précédemment cités que sera fixé à la fois la durée de remboursement du crédit logement et le montant à débloquer au profit du bénéficiaire. Ainsi, en termes de mécanisme proprement dit de ce type de montage financier, il faut simplement dire que le bénéficiaire doit procéder au remboursement d’une partie du capital qu’il a emprunté selon des modalités arrêtées d’un commun accord avec le prêteur. A cela s’ajoute les intérêts de remboursement du crédit obtenu. En général, aussi bien le remboursement du capital que des intérêt de ce type de prêt se fait mensuellement.

Quel peut être le coût d’un crédit logement?

Ce type de prêt à à coût qu’il faut le bénéficiaire doit supporter. Généralement, la quasi-totalité des établissements bancaires ou organismes financiers prélèvent des frais de dossier de demande de crédit logement. Le montant de ces frais sont dans la majorité des cas évalués à 1% du montant du prêt sollicité. La somme représentant ce ce pourcentage est prélevé par les prêteurs dès la première mise à disposition de la somme sollicitée pour le financement de son projet de logement.

De plus, le bénéficiaire doit payer des intérêts dont le taux varie généralement en fonction de deux facteurs importants. Il s’agit d’une part, du niveau du montant emprunté et d’autre part, de la durée du crédit logement. D’ailleurs, le choix de la durée de remboursement d’un tel prêt a des incidences sur les mensualités et également sur le taux d’intérêt. Ainsi, plus la durée de remboursement choisie est longue plus les taux d’intérêt seront élevés.

Cela s’explique par le fait le banquier qui accorde un délai plus long s’expose un risque d’impayé plus important. Et en contrepartie, celui-ci demandera des taux plus élevés. Pour preuve, pour un crédit logement d’une durée de 15 ans, le taux d’intérêt pratiqué par les organismes prêteurs est de 4%. Pour une durée de 20 ans, le taux d’intérêt est de 4,25% alors que pour un emprunt immobilier dont la durée de remboursement est fixée à 25 ans, ce taux d’intérêt est de 4,55%.

Quelques conseils pour optimiser le choix de son crédit logement

En la matière, certaines dispositions doivent être prises pour éviter les mauvaises surprises pendant la durée du crédit obtenu. Ainsi, il est indispensable de choisir ses mensualités en tenant compte de ses capacités de remboursement mensuel. Il est bon de savoir que lorsqu’on procède à un raccourcissement de la durée de crédit logement, cela entraîne implicitement du montant des mensualités et par ricochet la charge totale de remboursement. Le principe c’est d’éviter que les mensualités soient trop écrasantes pour l’emprunteur en veillant à ce que celles-ci correspondent effectivement à ses capacités de remboursement. En d’autres termes, on doit faire en sorte que les mensualités soient en accord avec les revenus qu’on perçoit chaque mois. C’est pour cette raison que la meilleure façon de procéder est de déterminer dans un premier temps le niveau optimal des mensualités.

A ce stade, il s’agit de répondre à la question de savoir combien on peut consacrer au remboursement de son crédit logement mensuellement. A ce sujet, il est utile de rappeler que dans la réalité de la pratique bancaire, le montant des mensualités d’un emprunt peut être supérieur à 33% des revenus de l’emprunteur. D’ailleurs, le mieux serait que ce montant ne dépasse les 30% des revenus. C’est pourquoi, il déterminer sa capacité d’emprunt avant la signature de sa convention de prêt. Il existe aujourd’hui, de nombreux outils mis à la disposition des demandeurs sur le net. De plus, un crédit logement engage la responsabilité de son bénéficiaire qui doit le rembourser. Dans ces conditions, il est nécessaire de prendre les mesures idoines permettant d’obtenir la meilleure offre. Parmi ces mesures, il y a la comparaison des offres qui permet de bénéficier des meilleurs taux du marché.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Crédit logement, 3.0 out of 5 based on 1 rating

Vous venez de:

  • credit logement