Crédit Suisse vend 300 millions d’immobilier à Suisse de Ré

Cette vente permet à la banque de libérer des fonds propres. Suisse de Réassurances mise quant à elle sur une reprise du marché immobilier.
Credit Suisse placera des immeubles d’une valeur de 300 millions d’Euro dans le fonds «Swiss Re ImmoPLUS» que lancera le 1er décembre prochain Suisse de Réassurances. Cette vente permet à la banque ce dégager des fonds propres. La législation fédérale exige en effet des établissements bancaires qu’ils mobilisent du capital à hauteur de 20% pour les immeubles à usage bancaire et 30% pour les autres immeubles. En se défaisant de 42 bâtiments d’habitation ou à usage commercial, Crédit Suisse dégagera quelque 75 millions de fonds propres. Le portefeuille comprend des immeubles locatifs ainsi que plusieurs filiales du Crédit Suisse, dont l’ancien siège de la Banque Populaire Suisse à Berne.
 
Avec le lancement de ce fonds, Suisse de Réassurances désire participer à la reprise du marché du crédit immobilier suisse. Après plusieurs années de crise, ce secteur promet à nouveau des rendements intéressants, indique le communiqué de presse. Ce fonds est le deuxième de la société d’assurances. Contrairement aux fonds immobiliers conventionnels, le Swiss Re ImmoPLUS ne distribuera que 30% de ses résultats, le reste étant réinvesti.
Suisse de Ré a opté pour cette solution afin d’éviter que les dividendes soient assujettis à l’impôt sur le revenu. La direction du fonds est assurée par la Suisse de Réassurances et la Banque Cantonale de Zurich a été choisie comme banque de dépôt indépendante. La période de souscription de la première émission court du 1er au 12 septembre 1997.

Klaus Jacobs également dans l’immobilier

Le lancement du fonds par Suisse de Ré montre que de plus en plus d’acteurs sont intéressés au «recyclage immobilier». Une partie des immeubles vendus par Crédit Suisse sont en effet des objets hérités de la déconfiture immobilière. Klaus J. Jacobs. Qui contrôle 95.5% d’Allgemeine Finanzgesellschaft (AFG), désire rait également, selon le journal économique alémanique Finanzund Wirtschaft se lancer dans ces activités. AFG a repris la société immobilière genevoise Prime Real Estate AG pour 16 millions de francs ainsi qu’Advance Property Management & Services à Zoug pour 3 millions de francs. On notera enfin qu’Intershop. dont le groupe BZ de Martin Ebner a pris le contrôle, a également mis sur pied des activités dans ce secteur. Intershop n’a pourtant pas pu décider la Société de Banque Suisse de lui confier une partie de son parc immobilier, comme elle l’aurait désiré.
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)