Vaut-il mieux investir dans l’immobilier ou dans le PEA ?

Le domaine de placements financiers offre autant de produits et solutions aux épargnants et investisseurs. Face à toutes ces offres, il n’est pas facile de faire le choix d’un support d’investissement dans lequel on va placer son épargne. Vous disposez d’une certaine somme et hésitez entre un investissement immobilier et un PEA ? Nos quelques conseils pourront vous aider…

Les avantages d’un investissement immobilier

Investir dans l’immobilier ne présente dans l’ensemble que des avantages. C’est tout d’abord une solution adaptée à la préparation de la retraite. Il suffit de faire le bon choix au niveau de l’état de l’immobilier, son emplacement et évidemment son prix. Mais quand on songe à investir dans l’immobilier, la première question qui vient se poser est quel type de bien privilégier, le neuf ou l’ancien ?

Investir dans l’ancien est moins onéreux, c’est le seul grand avantage de cette option. Sinon, si votre épargne vous le permet, mieux vaut investir dans un immobilier neuf. Vous bénéficierez ainsi des frais de notaire réduits, des garanties constructeur, des performances énergétiques élevées ainsi que des frais d’entretien limités (source : lesechos). L’immobilier peut servir, soit de résidence principale, soit de résidence locative. Dans les deux cas, cela ne peut être qu’avantageux pour l’investisseur. Rien ne vaut que d’être propriétaire. Certes, vous aurez à rembourser des intérêts d’emprunt (si vous avez eu recours à un emprunt bancaire), mais vous ne payerez plus de loyer !

Et qu’en est-il du PEA ?

Si investir dans la pierre ne vous séduit pas, la Bourse est une autre option. Le PEA est un support vous permettant d’effectuer un investissement boursier. Il se compose de deux comptes, l’un en espèce et l’autre en titres. L’intérêt principal de ce type de placement réside dans sa fiscalité avantageuse. Mais pour en bénéficier, il faut être patient. En effet, si vous n’effectuez aucun retrait avant cinq ans de la date de l’ouverture du plan, tous les revenus et plus-values qu’a généré votre PEA seront exonérés d’impôts, et ce, peu importe les cessions et arbitrages de titres ou de fonds que vous effectuez au sein de votre PEA. Vous pouvez à chaque fois que vous le souhaitez alimenter votre compte espèce pour acheter des titres, jusqu’au plafond de 150 000 euros. Toutefois, ce montant pourrait être dépassé du fait de vos plus-values. Avec un PEA, on peut effectuer des investissements sur des actions européennes, OPCVM, SICAV et FCP. Vous êtes libre de décider comment arbitrer votre placement entre fonds dynamiques et fonds plus sécurisés. Ceci dit que le PEA peut être à la fois un dispositif d’épargne risqué et un placement sécurisé, selon le choix des supports dans lesquels vous investissez. Ce type de placement est aussi adapté si l’on souhaite préparer sa retraite, car après huit ans, il est possible de convertir le PEA en une rente à vie qui sera totalement exonérée d’impôt.

Enfin, les sommes investies sur le PEA sont récupérables facilement par les héritiers en cas de décès du titulaire. Alors pour répondre à la question, vaut-il mieux investir dans l’immobilier ou dans le PEA, ces options conviennent toutes les deux pour une préparation de sa retraite. La différence est que si vous investissez dans le PEA, votre épargne reste disponible même si faire un retrait vous privera par la suite des avantages fiscaux du dispositif. Ce qui n’est pas le cas si vous investissez dans l’immobilier, l’argent investi ne peut plus être récupéré sauf en cas de revente de l’immeuble.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)